Une ligne dans le sable
James BARR
ISBN : 9782262064990
512 pages

02/02/2017

La rivalité franco-britannique, matrice des conflits au Moyen-Orient.

Comment la France et la Grande-Bretagne se sont-elles partagé le Moyen-Orient ? A travers une analyse novatrice, James Barr montre que, des accords Sykes-Picot, en 1916, à 1948, tout a été mis en place pour dynamiter la région : la Syrie à feu et à sang, la montée des extrêmes terroristes, le statut de Jérusalem et la maîtrise du canal de Suez en ont tour à tour été les détonateurs.
Telles sont les répercussions d'un long face-à-face entre Londres et Paris dont la rivalité se cristallise autour de la question juive. D'un côté, les Anglais ont recouru aux sionistes pour contrecarrer les ambitions françaises au Moyen-Orient, conduisant ainsi à une escalade tragique de la tension entre Arabes et Juifs. De l'autre, les Français ont joué un rôle décisif dans la création de l'État d'Israël. Ils contribuèrent à organiser une immigration à grande échelle et une subversion violente et dévastatrice qui, en 1948, finit par engloutir un mandat britannique en déconfiture.
Revenant sur le duel aussi venimeux que mal connu entre la Grande-Bretagne et la France, ce récit écrit d'une plume fluide s'attache aux protagonistes du conflit – politiques, diplomates, espions et soldats – et éclaire les problématiques passées et actuelles du Moyen-Orient.

« James Barr lève le voile sur une sale histoire dont les bouleversements se répercutent encore aujourd'hui – non seulement au Moyen-Orient, mais dans le monde entier. »


La Syrie et l'irak font leur apparition au XXè siècle; Comme le montre a point nommé le remarquable ouvrage de James Barr, ce sont des constructions artificielles bâties sur les ruines de l'Empire ottoman par les deux grands alliés de la guerre de 1914, la France et le Royaume-Uni.


Une ligne dans le sable, ouvrage de référence. L'historien britannique James Barr dévoile la fascinante histoire de ce "Grand jeu", et les personnages, connus et inconnus, qui ont contribué à façonner le Moyen Orient actuel.

Les portraits que James Barr brosse des diplomates et des ministres ayant participé aux tractations Sykes-Picot ne manquent pas de piment.

"Nourri d'archives récemment déclassifiées, le récit de J. Barr fourmille de révélations".

James Barr est diplômé d’histoire contemporaine à Oxford. Il est aujourd’hui associé au King’s College de Londres et dirige son entreprise de recherche. Spécialiste du Moyen-Orient, il est notamment l’auteur de Setting the Desert on Fire (Mettre le feu au désert), paru en 2006.

Lire la suite