Louis XI
Joël BLANCHARD
ISBN : 9782262041045
371 pages

Biographies
01/10/2015

Le portrait renouvelé d'un roi majeur de la France médiévale, par son plus fin historien.


Louis XI est le roi de France, et plus largement le souverain d'Europe, qui a le plus fortement marqué le Moyen Âge tardif. Au point que les travaux qui lui sont consacrés sont nombreux, mais tous, ou quasiment, se concentrent sur la manière dont il a été dépeint, loué ou condamné au fil des siècles plutôt que sur le contenu de son règne, de 1461 à 1483, et sa gouvernance.
Le portrait brossé ici laisse de côté les stéréotypes usés, notamment l'image un peu simple et sinistre de l'« universelle araignée », et tente de mettre en pleine lumière des pans essentiels du caractère du souverain et de sa politique : justice, religion, armée... Se découvre alors un roi omniprésent, à la fois ondoyant et intransigeant sur sa fonction, maître d'un pragmatisme érigé en doctrine, qu'il s'agisse de régler le conflit avec Charles le Téméraire ou d'apaiser ses grands vassaux et de courir après la « finance ». S'il est coutumier de souligner la modernité de ceux dont nous écrivons l'histoire, rarement l'emploi de ce mot a été aussi justifié que dans le cas de Louis XI, parfois englué dans son temps, mais aussi visionnaire en perpétuel mouvement. C'est à un grand roi que ce présent volume a voulu revenir, et aux vérités de son action et de son règne.

" Plus qu'une biographie, c'est une plongée dans la vie et la politique du souverrain que propose cette grande étude fouillée."

"Plus qu'une biographie, c'est une plongée dans la vie et la politique du souverain que propose cette grande étude fouillée."

" Loin de faire le récit chronologique d'un règne - sauf au chapitre introductif -, le médiéviste Joël Blanchard entend saisir son personnage, le roi Louis XI, à travers de multiples aspects de l'exercice du pouvoir."

Professeur émérite à l’université du Maine, Joël Blanchard est un spécialiste reconnu du Moyen Âge tardif. Il est l’auteur d’une biographie remarquée de Philippe de Commynes (Fayard, 2006), et de très nombreux travaux et éditions de référence sur les xive et xve siècles.

Lire la suite