L'Amiral Horthy
Catherine HOREL
ISBN : 9782262035709
416 pages

Biographies
04/09/2014

La première biographie française de celui qui fut régent de Hongrie de 1920 à 1944, et à ce titre un album-clé de la politique européenne.


Aide de camp de l'empereur François-Joseph à qui il vouait une admiration sans bornes, Miklós Horthy devient commandant en chef de la flotte austro-hongroise pendant la Première Guerre mondiale. En mars 1920, il est nommé régent de Hongrie par l'Assemblée nationale, responsabilité qu'il assume jusqu'en 1944. Dès lors, sa vie se confond avec celle de son pays. En calviniste convaincu, ni idéologue ni chef charismatique, Horthy porte des valeurs chrétiennes traditionnelles. Le système mis en place, loin d'être la dictature fasciste retenue par l'historiographie communiste après 1945, est en réalité un régime autoritaire et réactionnaire qui ira jusqu'à déclarer la guerre à l'URSS en 1941.
En 1944, sous la pression d'Hitler, Horthy ne peut s'opposer à l'occupation de la Hongrie par les troupes allemandes. Sommé d'appliquer une législation antijuive, il refuse les déportations instaurées par son « allié », ce qui le sauvera du tribunal de Nuremberg. Réfugié au Portugal en 1949, l'amiral y meurt huit ans plus tard.
A travers cette première biographie en français, l'auteur restitue avec maîtrise toute la complexité et l'ambiguïté d'un personnage qui suscite, encore aujourd'hui, des passions exacerbées, et dont le drame aura été de s'allier avec l'Italie et l'Allemagne par volonté expansionniste.

Catherine Horel livre une alerte biographie de celui qui, à la tête de la Hongrie de 1920 à 1944, ne sut pas, finalement, protéger les juifs des nazis

Le livre de Catherine Horel contribue à mieux éclairer cet entre-deux-guerres que nous connaissons mal. Mais l'auteur ne se limite pas à cela, et offre au public la première biographie exhaustive de l'amiral Horthy.

Directrice de recherche à l’université de Paris-I, Catherine Horel est spécialiste de l’Europe centrale. Elle a notamment publiéCette Europe qu’on dit centrale. Des Habsbourg à l’intégration européenne, 1815-2004 et une Histoire de Budapest.

Lire la suite