Joseph Bonaparte
Thierry LENTZ
ISBN : 9782262048730
752 pages

Biographies
25/08/2016

La vie extraordinaire du frère ainé de Napoléon.

Joseph Bonaparte (1768-1844) a joué un rôle considérable pendant la Révolution puis sous le gouvernement de son frère cadet, Napoléon. Un simple survol des fonctions qu'il occupa durant ce quart de siècle suffi t à en prendre la mesure : président du district d'Ajaccio, commissaire des guerres, ambassadeur, député, conseiller d'État, sénateur, grand électeur de l'Empire, roi de Naples, roi d'Espagne, lieutenant général de l'empereur en 1814, président du Conseil des ministres durant les Cent-jours. Son rôle politique actif fut donc de premier plan, marqué par une relation très particulière avec Napoléon dont il fut peut-être le seul ami.

Après 1815, sa position ne fut pas non plus secondaire, malgré son départ d'Europe pour un long exil de près de 25 ans aux Etats-Unis où il devint un personnage très en
vue, jusque dans les milieux offi ciels. Il demeura de plus une sorte de régent moral pour le compte du roi de Rome puis, après la mort de celui-ci (1832), devint prétendant au trône impérial. L'âge venant, il se raidit dans cette position et se heurta à son neveu Louis-Napoléon, le futur Napoléon III. Inhumé à Florence après sa mort dans cette ville, en 1844, il rejoignit son frère sous le dôme des Invalides en 1862.

Au fond, la grande question, que traite brillamment l'auteur, est celle de savoir si Joseph Bonaparte aura été un dilettante ou bien... un incapable. Joseph méritait bien qu'on le portraiture.

Une étude très fouillée. L'un des intérêts de cette biographie est de montrer que Joseph, dans ses différentes vies, parvint à échapper à l'emprise de son encombrant cadet.

Thierry Lentz livre ici une biographie de Joseph Bonaparte intéressante à bien des titres.

Thierry Lentz a tout repris à la base, dépouillé une masse énorme d'archives, lu tout ce qui a paru et il nous révèle, avec sa maitrise et son érudition habituelles, un Joseph "acteur à part entière de l'histoire de la période" et "personnalité originale".

L'auteur rend justice à l'autre grand personnage, méconnu, de la famille, enfin dégagé de l'ombre portée du frère écrasant.

La biographie que lui consacre Thierry Lentz, la première aussi complète, est un procès en réhabilitation.


Avec finesse et précision, Thierry Lentz le replace dans toute sa lumière et, par ce pas de côté vers le grand frère méconnu, revisite l'épopée napoléonienne.

Directeur de la Fondation Napoléon, Thierry Lentz est universellement connu pour ses ouvrages sur le 1er Empire -dernier paru, Joseph Bonaparte, prix Chateaubriand. Mais ses curiosités et son talent l’ont conduit à s’intéresser à John Kennedy aussi bien qu’au peintre Velasquez. Il sort une nouvelle fois de son domaine d’élection et prouve qu’il est également à l’aise dans le cœur tourmenté du XXe siècle.

Lire la suite

Du même auteur

Le 18 BrumaireUne PassionLa mort de NapoléonChroniques de Sainte-Hélène