Ivre de Chine
Constantin de SLIZEWICZ
ISBN : 9782262027537
240 pages

Essais/Docs Société
12/05/2010

En digne héritier de Nicolas Bouvier, Constantin de Slizewicz explore une Chine bien éloignée des stéréotypes. Il nous livre la vision d'un pays dont les hommes constituent la vraie richesse, des peuples dont il nous fait partager la réalité quotidienne.



Entre deux reportages pour Le Quotidien du Yunnan, Constantin de Slizewicz décide à l'hiver 2002 de traverser la Chine d'est en ouest, à bord d'un side-car baptisé le Scarabée, piloté par son ami Alexandre. A l'occasion de ce périple durant lequel les deux Français avalent autant de spiritueux que de kilomètres, l'auteur évoque ses dix années vécues en Chine. Une Chine bien éloignée de celle des JO, où l'on ne court pas après un taux de croissance, où les policiers, les patrons de presse, tout comme la jeunesse, la classe moyenne et les paysans trouvent le tao au fond d'une bouteille d'alcool blanc.
Ivre de Chine, Constantin de Slizewicz émaille ce récit truculent du souvenir de figures historiques comme le consul de France Auguste François ou l'écrivain Lucien Bodard, nous fait découvrir des canonnières sur le Yang-Tsé-Kiang et revivre la guerre des Boxers, retrace l'aventure du chemin de fer du Tonkin, des Tigres volants et l'épopée de missionnaires et d'explorateurs qui, comme lui, ont vécu d'amères et inoubliables aventures en Chine.

Depuis l'âge de vingt ans Constantin de Slizewicz vit en Chine, où il réalise des photoreportages pour les presses française et chinoise ainsi que des films documentaires. Il est l'auteur des Peuples oubliés du Tibet (Toison d'or du livre d'Aventure & d'Exploration 2007) et des Canonnières du Yang-Tsé-Kiang.

Né en 1977, Constantin de Slizewicz vit depuis l’âge de 20 ans en Chine. Il s’installe en 2000 dans le Yunnan, réalisant de nombreux photoreportages pour la presse française (Paris-Match, Geo, Grands Reportages, Figaro Magazine, Marianne, Point de vue, Femme actuelle…) et chinoise (City Pictorial, Civilization, Trends Mag…). Il réalise aussi des films documentaires, en collaboration avec Julien Ansault (Le Royaume des femmes et Les Enfants du Shangri-La), Falk van Gaver et Jean-Baptiste Warluzel (Un Noël au Tibet et Les derniers Dongba). En 2005, il écrit son premier livre, Les Peuples oubliés du Tibet, (Perrin, 2007 - Toison d’or du livre d’Aventure & d’Exploration 2007), puis publie Les Canonnières du Yang Tsé Kiang (Imprimerie Nationale, 2008).

Lire la suite