Histoire de la Russie des tsars
Traducteur : Andrei KOZOVOÏ
Richard PIPES

ISBN : 9782262069698
576 pages

Tempus
02/03/2017

Un des grands livres sur la Russie tsariste.


La Russie sous l'Ancien régime (paru en 1974 aux Etats unis puis en Angleterre) est d'abord une formidable introduction à la civilisation russe, écrite de main de maître par un historien connu pour sa prose limpide et son sens du récit. Fondamentalement différente des pays européens, soumise à des contraintes géographiques fortes, la Russie était caractérisée par la permanence d'un système « patrimonial » : l'État, qu'il soit tsariste ou soviétique, était le propriétaire du pays et de ses habitants.
C'est ensuite un livre à thèse passionnant qui rappelle utilement, que le coup d'État bolchevique de 1917 et le régime totalitaire qui en est issu, n'ont jamais fait « table rase du passé », mais au contraire, ont bénéficié d'un terreau idéal – celui de l'autocratie tsariste que Pipes raconte et dissèque dans la lignée de L'Empire des tsars de Leroy-Beaulieu. Il semble que l'échec de la Russie à mettre en place un régime véritablement démocratique après la chute du communisme, si l'on compare son destin à celui d'autres pays d'Europe de l'Est, confirme la thèse de départ de Pipes : La Russie n'est pas condamnée à vivre éternellement sous un régime despotique ou semi-despotique, mais son héritage historique rend la rupture définitive d'avec ce dernier particulièrement difficile.
Alors que la Russie de « Poutine II » s'enfonce aujourd'hui dans une nouvelle dictature, tous ceux qui s'intéressent à ce pays doivent lire cet ouvrage essentiel.

"Limpide et éloquent"Le Figaro Histoire
"Enfin édité en France"Le Figaro Littéraire
"Le récit est passionnant, mystérieux, comme toujours. Et surtout il éclaire le présent."Point de vue
"Chacun l'aura compris, on tient là, enfin, à l'ouvrage capital dont on ne voit pas qu'à ce jour il ait pu être dépassé"Les affiches de Normandie
"Un portait percutant et acerbe de la Russie d'avant 1917"Le Temps
Richard Pipes, né en 1923 en Pologne, est professeur émérite à l’université d’Harvard (États-Unis), et auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire russe et soviétique. Il fut le premier historien à se pencher sur la question de la formation de l'Empire soviétique, et sa politique des nationalités, dans sa thèse, publiée en 1954 sous le titre The Formation of the Soviet Union. De fait, si le grand public anglo-saxon plébiscite depuis longtemps l'œuvre de Pipes, écrite dans une langue limpide qui n'est pas sans rappeler celle de Raymond Aron, les critiques -ou pire, le silence- n'ont pas manqué. De manière assez révélatrice, une seule œuvre de Pipes a été traduite en français pendant des années, La révolution russe.

Lire la suite

Du même auteur

Histoire de la Russie des tsars Russie, réformes et dictatures