De la guerre
NAPOLEON
Présentation : Bruno COLSON

ISBN : 9782262036300
544 pages

Documents & témoignages
10/11/2011

Le grand traité sur la guerre que Napoléon voulait écrire à Sainte-Hélène.



Isolé à Sainte-Hélène, Napoléon envisagea de rédiger le grand traité stratégique dans lequel il aurait dévoilé les secrets de son génie. Mais il renonça, laissant à la postérité des bribes éparses.
Bruno Colson a relevé le gant, d'abord en rassemblant tous les propos existants de l'Aigle : lettres nombreuses, confessions orales notées par les mémorialistes sans compter des inédits puisés aux archives. Ensuite, il a ordonné cette riche matière en suivant le plan choisi par Clausewitz dans son fameux traitéDe la guerre, de bout en bout inspiré par l'épopée impériale.
Le résultat dévoile comme jamais la pensée et l'action de celui que Clausewitz qualifiait de « dieu de la guerre ». Vitesse, concentration éclair, manoeuvres, capacité à exploiter
l'instant charnière de la bataille, art de la poursuite ; autant d'inventions matricielles de la guerre de masse et de mouvement se révèlent dans un style limpide et percutant. Le dialogue au sommet établi avec Clausewitz, dont les idées maîtresses sont exposées en ouverture de chaque partie, achève de hisser cet ouvrage sans précédent au rang de futur classique pour quiconque aspire à comprendre la guerre moderne.

Bruno Colson est historien et politologue de formation. Il s'est spécialisé dans l'étude des guerres napoléoniennes et de la pensée militaire. Il est professeur aux Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur, où il enseigne l'histoire de la guerre et de la stratégie à l'époque contemporaine. Il est également maître de recherches à l'Institut de stratégie et des conflits - Commission française d'histoire militaire et membre du comité de rédaction de la revue britannique War in History.

Napoléon Ier (1769-1821) est le premier empereur des Français, du 18 mai 1804 au 6 avril 1814 et du 20 mars 1815 au 22 juin 1815. C'est un militaire, général dans les armées de la Première République française, née de la Révolution, commandant en chef de l'armée d'Italie puis de l'armée d'Orient. Il parvient au pouvoir en 1799 par un coup d'État et est Premier consul jusqu'au 2 août 1802, puis consul à vie jusqu'au 18 mai 1804, date à laquelle il est proclamé empereur. Enfin il est sacré empereur en la cathédrale Notre-Dame de Paris le 2 décembre 1804. Objet, dès son vivant, d'une légende dorée comme d'une légende noire, il doit sa très grande notoriété à son habileté militaire, récompensée par de très nombreuses victoires, et à sa trajectoire politique étonnante, mais aussi à son régime despotique et très centralisé ainsi qu'à son ambition qui se traduit par des guerres d'agression très meurtrières.

Lire la suite

Du même auteur

Mémorial de Sainte-Hélène. Le manuscrit retrouvéPrécis de l'art de la guerreLeipzigLeipzig