Benes
Antoine MARÈS
ISBN : 9782262036232
506 pages

Biographies
15/01/2015

Edvard Benes : un destin emblématique de la tragédie de l'Europe face aux totalistarismes.


Ministre des Affaires étrangères pendant dix-sept ans, puis deuxième président de la République tchécoslovaque, Edvard Benes (1884-1948) est une figure majeure de l'histoire européenne du xxe siècle. Ce francophile a été confronté à trois grands drames historiques : la fin des Empires européens en 1918, le face-à-face avec le monde hitlérien, la division de l'Europe en deux, avec le passage de sa moitié orientale sous la tutelle soviétique. Il est étroitement lié au système international de son époque, même si son nom évoque avant tout les accords de Munich de septembre 1938 – où il est victime de l'abandon des puissances occidentales – et la satellisation de la Tchécoslovaquie par l'URSS à la suite du « coup de Prague » en février 1948.
En se situant au carrefour de la société tchécoslovaque et de son rapport à l'Europe et au monde, Benes se confond avec l'histoire de l'État qu'il a contribué à fonder. Son cheminement idéologique est lui-même emblématique de ce qui se joue en Europe au xxe siècle. Au même titre que son pays, pris en étau entre Hitler et Staline, il a été une sorte de sismographe du Vieux Continent : figure triomphante en 1918 et 1945, puis tragique en 1938 et 1948, passée de la gloire à l'abîme. Cette première biographie en français restaure la centralité de l'homme pour mieux souligner la tragédie d'une époque.

A l'instar des biographies historiques les plus fouillées, le Benes d'Antoine Marès se plonge dans les années de formation, dans l'éveil d'une conscience politique et, bien sûr, dans la confrontation à l'exercice du pouvoir.

La première biographie en français de cette figure importante du XXe siècle, que signe l'historien Antoine Marès, se propose de réparer cet injuste oubli.

Cette biographie comble une lacune dans la connaissance d'un pays et d'une personnalité au coeur des bouleversements de la première moitié du XXe siècle européen.

Dans cette première et palpitante biographie en français de l'homme politique européen le plus francophile de son temps, l'historien Antoine Marès réhabilite celui qaui fut ministre des Affaires étrangères tchécoslovaque pendant dis-sept ans.

Professeur des Universités, directeur du Centre d’histoire de l’Europe centrale, auteur ou éditeur d’une quarantaine d’ouvrages personnels et collectifs, Antoine Marès est spécialiste de cette région dont il enseigne l’histoire contemporaine à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Lire la suite

Du même auteur

Histoire des Tchèques et des Slovaques